Les oies, les Sámi, catallaxie et anthropisation

 

Les centaines de centaines d'oies, qui ont fait une pause au lac de Långasjönäs, ont crié et fait les folles et survolé le camping toute la nuit.

Ce matin elles s'envolent pour traverser sur 300 kilomètres la Baltique et faire une pause en Pologne ou en Allemagne qui sont en face. Elles vont d'abord faire une pause sur l'île danoise Bornholm qui est située très à l'est et très loin du Danemark. Bien qu'il y ait eu cette année un été normal en Suède et très éloigné des très hautes températures du réchauffement climatique depuis ces 10 dernières années, les oies font leur migration tardivement.

L'année dernière le réchauffement climatique avait provoqué 54 très graves incendies de forêt et il y avait eu la plus grande entraide de toute l'histoire de l'Europe Unie. Tous les États-Membres avaient envoyé hommes, matériels, hélicoptères et Canadair. L'aviation suédoise avait même lancé des bombes sur les incendies qui ont éteint partiellement le feu par leur souffle.

L'île de Bornholm si excentrée par rapport au Danemark date de l'Union de Kalmar où les 3 royaumes scandinaves de Suède, de Norvège et du Danemark avaient créé une confédération qui a duré de 1397 à 1523. Dans les faits c'était le Danemark qui dominait et par exemple la langue norvégienne dominante en Norvège est le Bokmål, la langue des livres de la loi (danoise). La Norvège a une deuxième langue norvégienne, le Nynorsk, le Nouveau Norvégien.

Aujourd'hui je n'aurai que 67 kilomètres et un vent de travers à bâbord. Le soleil se lève à 7h50 et se couche à 16h38. Un fort brouillard est annoncé et je ne pars pas avant 10 heures malgré mes éclairages superpuissants de marque Supernova, ma veste fluo jaune et mes flash devant et derrière qui ont des Led CRE.

C'est l'aurore à 7h 10 et les oies ont par an deux périodes de surexcitation maximale, celle quand elles arrivent en Suède sur leur terre qu'elles se sont promises, et celle quand elles la quittent jusqu'au printemps prochain. La terre promise est-elle une vue de l'esprit ou une vue du ciel? Elles, elles ont la réponse et le chantent sous les cieux. Nous, nous ne sommes voués qu'au désenchantement qui est notre nourriture et le mobile de notre déplacement.

Pendant tout mon voyage je porte mon foulard lapon avec son os de renne gravé d'un signe shaman. A chaque réception d'hôtel ou de camping je me présentais, mes précédentes expéditions arctiques à vélo à traction animale et moi, et en leur montrant mon foulard je leur disais toujours comme dans un rituel "jag är stolt att ha en samisk halsduk - je suis fier d'avoir un foulard sámi". TOUS m'ont TOUJOURS regardé comme un âne en ne reconnaissant JAMAIS l'objet, alors qu'il est aussi typique que les coiffes bretonnes en France. Les Lapons ne sont pas bien vus en FIN, en SE et en NO comme par exemple les manouches en France. Ils avaient même été administrativement opprimés dans les années 20 et 30 et ont leur avait interdit de parler leurs langues jusqu'à la fin des années 50. Pourtant les Sámi sont au Nord sur leur terre qui n'a jamais eu à être ni promise ni conquise. Et ils forment une nation sans frontières et qui n'en a jamais revendiquées. Ils sont chez eux et sont librement en mouvement entre la Russie, et les 3 pays nordiques. D'ailleurs "Lapon" est une insulte qui veut dire "lapp" ou torchon en langues scandinaves. Même sous toute la période soviétique les Sàmis sont toujours passés de l'est à l'ouest et vice-versa en suivant leurs troupeaux de Rennes. A chacun sa hiérarchie des normes et son aura pour les voir respectées. D'ailleurs des rennes de Sibérie et des coyotes de Sibérie sont entrain depuis quelques années de passer à l'ouest par Kirkenes.

---------

La crise économique et financière majeure de 2008 a laissé dans les caves des milliards et des milliards de cadavres, de toxiques pourris et irrécouvrables et comme je vous l'ai déjà écrit à Visby   les banques suédoises comme la Deutsche Bank en Allemagne comme Société Générale ou BNP-Paribas en France  sont en faillite technique DEPUIS l'année-Lehman 2008 et ladite crise des Subprimes et des autres produits financiers dérivés. Hier j'ai lu dans la presse suédoise que Landesbanken va licencier encore 550 employés et aujourd'hui je lis que    Nordea    a fait une perte de 4,5 milliards. Nous entendrons sous peu, non pas les cris des oies mais les cris d'orfraies et ces salopards comme Mario Draghi de la BCE et les gouvernants des États-Membres de la Zone Euro et de l'UE vont de nouveau jouer aux ahuris abrutis par leur     vision catallactique du paysage qu'ils anthropisent à leur manière.  

Je suis même mieux réglé qu'un dérailleur, tous les matins la commission avant le départ jusqu'à la prochaine migration du lendemain.

Je connais très très peu de gens qui sont en même temps en-dessous et au-dessus des éléments. C'est donc pourtant exactement là que se trouve la vie.

.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet