Entrainements pour la prochaine expédition nordique, Suède et Finlande, mais... de nouveau avec le Simplon Kagu HD, le vélo à traction animale

 

Vous pouvez cliquer sur les photos / Klicka på bilderna.
En mars, avril, mai 2024, après avoir terminé ma traduction d'un 4ème roman suédois, j'ai fait 3129 km avec le vélo électrifié Husqvarna, et bouclé 41.010 km depuis octobre 2019, mon départ à la retraite à 67 ans. Ce qui m'a permis de perdre... 27 kilos ou 6,57 grammes au kilomètre. Si un commercial nutritionniste devait vendre un programme de remise en forme avec la promesse de perdre 6,57 grammes par kilomètre dans sa salle opaque, le client en avalerait sa langue. De plus depuis mars 2024, j'ai rabaissé l'assistance du moteur Shimano au maximum en passant du mode Eco high à Eco low et avec une batterie, à l'origine de 504 Wh, je peux maintenant faire des tours allant jusqu'à 153 kilomètres. Avec Eco High c'était 75 km. En fait j'étais souvent autour des 25 km/h, le seuil de coupure de l'assistance et à partir de 23 km/h, l'assistance diminue déjà chez Shimano. La batterie a 5 ans, sa capacité restante est de 73%, elle a perdu 27%.

J'ai remis en route mon attelage de ma 2ème conquête du Cap Nord en 2016 pour préparer une prochaine expédition à vélo à traction animale. Ci-contre: 2 kilomètres avant le Cap Nord le 2016/08/13 à 11h 23mn et 50 secondes >>>


 

 

 

màj du 5 juin 2024:

là, c'est sûr, mon prochain voyage se fera de nouveau avec mon vélo silencieux et léger. Quel bonheur retrouvé ! 
 

màj du 7 juin 2024, lire la suite ci-dessous

...  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fonction "commentaire" s'affiche du côté public,
mais ne fait pas toujours aboutir les commentaires sur le back-office (problème informatique).

copie non commerciale partielle à l'identique autorisée avec citation de source.
Un site est un acte public. Je n'alimente pas de forum.
A propos de l'auteur.

Conforme à la Charte

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet