Dernière étape suédoise lundi ?

Je me donne donc 2 jours à Ystad pour tester le vélo électrifié et attendre que la tempête avec des rafales à 65 km/h venant de l'ouest se calme.

 

Mais je pense que je n'irai plus à Malmö qui n'est qu'à 67 kilomètres. Cette étape mène à Trelleborg et au ferry pour Rostock en Allemagne. De là je n'ai que 54 km pour rejoindre mon auto à Klein Strömkendorf am Salzhaff.

Ce dernier tronçon suédois a un dénivelé positif de... 18 mètres et une descente de 29 mètres sur 49 kilomètres et le vent viendra du nord lundi.

Avec sa démultiplication actuelle 38/46 pour la plus petite vitesse mon vélo électrifié avec la carriole est trop lourd dans les pente sans l'assistance.

Et justement hier il est tombé en panne dans... une grosse pente qui m'a amené du niveau de la mer à 162 mètres d'altitude. J'étais autant exténué que quand j'étais sorti du tunnel rectiligne du Nordkapp de 7 kilomètres qui est à moins 258 mètres sous la mer au point le plus bas, donc plus haut que la cathédrale de Strasbourg. Après cette montée il y avait une longue descente heureusement jusqu'à un village où passe heureusement un bus jaune orangé de la compagnie Skånatrafiken. C'était du cousu-main car avec la faible densité de population on est vite au milieu de rien dans ces pays. Et s'il y a une maison sur le parcours elle n'est pas obligatoirement habitée en cette saison.

J'ai donc eu une très grande chance hier. Jag hade tur i otur - J'avais de la chance dans la malchance.

Hier et avant-hier j'ai croisé la même Morgan 4/4 verte avec une valise en cuir sur le porte-bagages.

Depuis que ce travelblog et ce site existent c'est mon 901ème posting de voyage.

Le propriétaire de cet hôtel Sekel Gården est amateur d'art et a une petite galerie dans son hôtel. Nous avons donc parlé de voitures d'avant-guerre, de Hotchkiss et de peinture. Tout ceci est donc dans ma boucle de vie. J'ai beaucoup expliqué en suédois mes huiles. Nous n'avons pas parlé de l'énergie de romancier, malheureusement.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet