Rosdala Glasbruk, simplement pour... une 3ème fois.

Le destin qui rigole pour moi à des lieues du hasard depuis bientôt 2 mois a étiré aujourd'hui ma route sur la manufacture de verre soufflé Rosdala Glasbruk.

Ma route passe une troisième fois, par cet endroit, ici aussi avec ce mouvement de la répétition singulière et heureuse, dans mon voyage à l'aveuglette et sans planification. Vous pouvez cliquer sur ce lien ci-dessus, puis ouvrir les billets de 2011 et de 2016. On pourrait presque dire que la Suède me demande. Qu'elle est mon pays.

J'étais passé visiter cette manufacture en 2011, au retour de ma première expédition arctique à vélo de 2400 kilomètres, et au début de l'été 2017 quand je montais au Nordkapp à vélo depuis le sud, Trelleborg, pour 2865 kilomètres. Det finns ingen tillfällighet, det är bara ödet. Il n'y a pas de hasard, ce n'est que le destin.

En Laponie, il n'y a en Suède qu'une route vers le nord, en Finlande il y en a deux, en Norvège il n'y en a qu'une; au dessus du Cercle Polaire on passe forcément x-fois par la même route. Mais pas dans le premier tiers sud de la Suède où la multiplicité est comme partout.

Ci-dessus, la photo de cette année devant la Rosdala Glasbruk.

Malheureusement cette manufacture a fermé.

En Suède les noms de ville ou de village se terminant avec "bruk" et les autres avec "boda" ou "hytta" signifient manufacture, puis fonderie.

Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet