Jörg Jeschke, sculpteur austro-suédois de Falun en Dalécarlie

Ce sculpteur est né à Graz en Autriche en 1938 et expose à Falun en ce moment ses sculptures en bois, pierre et bronze. Pour Jörg Jeschke on peut voir autre chose dans un corps et des habits.

Sur wiki il n'y a qu'une page en suédois à son sujet https://sv.m.wikipedia.org/wiki/J%C3%B6rg_Jeschke

Ikarus de Wolfgang Mattheuer que j'ai vu dans son exposition à Rostock il y a 4 semaines s'envolait d'une Allemagne de l'Est comme un grave avertissement. Ikarus de Jörg Jeschke nous invite toutes ailes déployées à prendre place dans son voyage. Il ne va pas se casser la gueule, celui-ci.

Jörg Jeschke est, lui aussi inspiré par Tomas Tranströmer - et je me rends compte, pour le peu que je puisse approcher la langue suédoise, pour la même raison qui me font apprécier ses poèmes... >>>

"Jörg Jeschke förmedlar en sorts varm humanism, parad med en mild humor och distans. Det är stilrent, till synes enkelt, som poesi av Tomas Tranströmer.

I dikten "Romanska bågar" hittar jag följande rader: ”Skäms inte för att du är människa, var stolt! Inne i dig öppnar sig valv bakom valv oändligt. Du blir aldrig färdig, och det är som det skall.”

Så kan man sammanfatta Jörg Jeschkes konstnärliga livsgärning som skulptör, att ständigt vara på upptäcktsfärd och förbli nyfiken på tillvarons gåtfullhet."

Ceci est un extrait du journal http://www.dalademokraten.se/kultur/dans/jorg-jeschke-i-helfigur-pa-gruvmuseet .

Je vous traduis >>>

"Jörg Jeschke communique une sorte d'humanisme chaleureux, associé à un humour discret et à de la distance. Il est élégant, simple en apparence, comme la poésie de Tomas Tranströmer.

Dans le poème « Arches romanes » je trouve les lignes suivantes: « Ne pas avoir honte que vous êtes un être humain, en être fier! A l'intérieur de toi s'ouvre à l'infini le coffre derrière la voûte. Tu ne seras  jamais achevé, c'est ainsi comme il se doit d'être.

« On peut résumer le travail de la vie artistique du sculpteur Jörg Jeschkes ainsi: explorer sans cesse et rester curieux de connaître le mystère de l'existence."

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet