20 août 2017

Karlskrona, le musée de la marine royale suédoise

Lire la suite...

Partage

19 août 2017

À partir de mars - Från mars / Tomas Tranströmer

Från Mars

"Trött på alla som kommer med ord, ord men inget språk
for jag till den snötäckta ön.
Det vilda har inga ord.
De oskrivna sidorna brefer ut sig åt alla håll!
Jag stöter på spåren av rådjursklövar i snön.
Språk men inga ord."

------

Je vous propose ma traduction


"Fatigué de tous ceux qui viennent avec des mots, des mots mais pas de langue
pour moi envers cette île couverte de neige.
La faune sauvage n'a pas de mots.
Les pages non-écrites se répartissent dans toutes les directions!
Je rencontre les traces de chevreuils dans la neige.
Une langue mais pas mot."

 

Depuis une dizaine de jours je n'écoute plus le transistor que je m'étais acheté au début du voyage. Je n'écoutais jamais de musique, que des paroles.

Partage

Marias kök på Restaurang Storken - La cuisine de Maria au restaurant Storken

Je suis donc au camping de Sturkö jusqu'au 23 août, l'Île de Sturk, où Madame fait une bonne cuisine.

Aujourd'hui j'ai du Torskrygg, de l'échine de morue - torsk + rygg, et un friterade Camembert, un camembert frit. C'est le meilleur que je n'ai jamais mangé.

Lire la suite...

Partage

Bröllop i Sturkös kyrka - Mariage dans l'église de Sturkö

Lire la suite...

Partage

"Liggande huvudet - La tête couchée" de l'artiste verrier Bertil Vallien

Lire la suite...

Partage

18 août 2017

Liggande huvudet - La tête couchée / Kosta Boda glasbruk - La manufacture de verre

Quoi de plus merveilleusement symbolique pour mon retour sur terre, après avoir abandonné le vélo, que cette tête de verre, cette oeuvre d'art de Bertil Vallien - l'artiste verrier le plus connu de Suède - que je me suis offerte à la manufacture et soufflerie de verre Kosta Boda. Une tête transparente bleue et un visage qui s'esquisse. Ce bleu scandinave du ciel qui rend la pensée heureuse. La Suède m'enlace, elle me donne une nouvelle langue, un nouveau front, une nouvelle couleur de peau.

La photo rend autre chose, en réalité la tête est douce avec ses ondes bleues, le visage peint à la main semble être un masque de fer, il n'en est rien, il intrigue et applique le regard comme une plume sur son oreille. Et c'est très bien que l'on ne croisera jamais son regard, il est plus fort que le notre, à nous de l'accompagner si l'on en est capable. Ici vous avez déjà une autre perspective. Cette Tête couchée va être plus vive qu'un tournesol, et jour et nuit .

Dans sa vidéo Bertil Vallien est fascinant. Et comme Tomas Tranströmer, il a une voix qui vient d'ailleurs, du subconscient.

Lire la suite...

Partage

Rosdala Glasbruk, simplement pour... une 3ème fois.

Le destin qui rigole pour moi à des lieues du hasard depuis bientôt 2 mois a étiré aujourd'hui ma route sur la manufacture de verre soufflé Rosdala Glasbruk.

Ma route passe une troisième fois, par cet endroit, ici aussi avec ce mouvement de la répétition singulière et heureuse, dans mon voyage à l'aveuglette et sans planification. Vous pouvez cliquer sur ce lien ci-dessus, puis ouvrir les billets de 2011 et de 2016. On pourrait presque dire que la Suède me demande. Qu'elle est mon pays.

J'étais passé visiter cette manufacture en 2011, au retour de ma première expédition arctique à vélo de 2400 kilomètres, et au début de l'été 2017 quand je montais au Nordkapp à vélo depuis le sud, Trelleborg, pour 2865 kilomètres. Det finns ingen tillfällighet, det är bara ödet. Il n'y a pas de hasard, ce n'est que le destin.

En Laponie, il n'y a en Suède qu'une route vers le nord, en Finlande il y en a deux, en Norvège il n'y en a qu'une; au dessus du Cercle Polaire on passe forcément x-fois par la même route. Mais pas dans le premier tiers sud de la Suède où la multiplicité est comme partout.

Ci-dessus, la photo de cette année devant la Rosdala Glasbruk.

Malheureusement cette manufacture a fermé.

En Suède les noms de ville ou de village se terminant avec "bruk" et les autres avec "boda" ou "hytta" signifient manufacture, puis fonderie.

Partage

17 août 2017

tillbaka till Pippi långstrumps världen - de retour dans le monde de Fifi Brindacier / Mes 12 voyages

Un voyage en Suède est pour tout le monde un voyage vers son enfance. Pour moi ce voyage en Suède a au moins la dimension de 6 voyages parallèles et simultanés.

- Le  1er est Pippi Langstrumpf qui est aussi Fifi Brindacier chez nous en Alsace. En Alsace on sait que rien ne se réduit à  une seule dimension. En Alsace on nait et vit déjà dans 3 mondes car on est assis entre 2 chaises, mais on se porte bien.

- Le 2ème est un revival de mon 1er voyage en Suède en 1969.

- Le 3ème est un voyage emporté sur les ailes d'une oie qui porte Nils Holgersson inventé par Selma Lagerlöf que l'on donne à lire aux enfants en Alsace.

- Le 4ème est aujourd'hui une portion de route d'une 50aine de kilomètres que j'avais prise l'année dernière dans l'autre sens en remontant au Nordkapp pour la seconde fois. Je n'en reviens pas, même en voiture 50 kilomètres c'est long, alors les 2865 kilomètres de l'été 2016 c'est pour moi-même devenu inimaginable. Je ne sais pas qui j'ai été pendant l'été 2016. Là je ne peux dire comme Tomas Tranströmer "que je connais mes visages passés", et c'est mon travelblog qui est mon miroir.

- Le 5ème voyage de cet été 2017 est justement ce voyage actuel non préparé et à l'aveuglette dans lequel la main invisible du destin m'étire du passé vers une nouvelle lumière. Les 336 kilomètres de ce jour devaient simplement me mener sur la ligne Karlstad à Karlskrona, en faisant une césure quelque part entre ces deux villes. Jai laissé booking.com me choisir un B&B en-dessous de 500 couronnes. C'est tombé sur Mariannelund. Et que vois-je à l'entrée de ce village une fois arrivé à destination? Une batisse pimpante brune et jaune avec l'enseigne "Filmbyn Småland" et Pippi Långstrumps Världen. Je suis passé devant à vélo l'année dernière le 13 juillet 2016, exactement 1 mois avant d'arriver à Nordkapp! Il n'y avait qu'un gros chantier avec une pancarte "Filmbyn" (le Village du film), et je m'étais dit que c'est bizarre de construire un complexe de salles de cinéma au milieu de la forêt. Filmbyn a été inauguré le 17 juin 2017.

Lire la suite...

Partage

Skänningen

Lire la suite...

Partage

16 août 2017

Ovanlig vit älg fångad på film

Sur les 400.000 élans de Suède une certaine sont des albinos. Voir vidéo >>> video      vit älg i skogen

.

Partage

Nils Ferlin et Stig Järrel

Dans mon post du 12 août je vous ai expliqué qui sont le poète Nils Ferlin et l'acteur Stig Järrel.

Lire la suite...

Partage

"Paret - Le couple" de Tomas Tranströmer

De släcker lampan och dess vita kupa skimrar
ett ögonblick innan den löses upp
som en tablett i ett glas mörker. Sedan lyftas.
Hotellets väggar skjuter upp i himmelsmörkret.

Kärlekens rörelser har mojnat och de sover
men deras hemligaste tankar möts
som när två färger möts och flyter i varann
på det våta papperet i en skolpojksmålning.

Det är mörkt och tyst. Men staden har ryckt närmare
i natt. Med släckta fönster. Husen kom.
De står i hopträngd väntan mycket nära,
en folkmassa med uttryckslösa ansikten.

 

Lire la suite...

Partage

15 août 2017

"Ansikte mot Ansikte - Deux visages, l'un vers l'autre" de Tomas Tranströmer

I februari stod levandet still.
Fåglarna flög inte gärna och själen
skavde mot landskapet så som en båt
skaver mot bryggan den ligger förtöjd vid.

Träden stod vända med ryggen hitåt.
Snödjupet mättes av döda strån.
Fotspåren åldrades ute på skaren.
Under en pressenning tynade språket.

En dag kom någonting fram till fönstret.
Arbetet stannade av, jag såg upp.
Färgerna brann. Allt vände sig om.
Marken och jag tog ett språng mot varann.

Lire la suite...

Partage

"Minnena ser mig - Mes souvenirs me voient" de Tomas Tranströmer

När jag tänker de orden ser jag framför mig en ljusstrimma. Vid närmare betraktande har ljusstrimma formen av en komet med huvud och svans. Den ljusstarkaste ändan, huvudet, är barndomen och uppväxten. Kärnan, dess allra tätaste del, är den mycket tidiga barndomen där de viktigaste dragen i vårt liv bestäms.

Jag försöker minnas, jag försöker tränga fram tid. Men det är svårt att röra sig i dessa förtätade regioner, det är farligt, det känns som om jag skulle komma nära döden.

Längre bakåt förtunnas kometen - det är den längre delen, svansen. Den blir glesare och glesare men också bredare. Jag är nu långt ute i kometsvansen, jag är sextio år när jag skriver detta.

De tidigaste upplevelserna är till största delen oåtkomliga. Återberättanden, minnen av minnen, rekonstruktioner på grundval av plötsligt uppflammande stämningar.
Mit tidigaste daterbara minne är en känsla. En känsla av stolthet. Jag har just fyllt tre är och man har sagt att det är mycket betydelsefullt, att jag har blivit stor nu. Jag ligger till sängs i ett ljus rum och kliver  sedan ner på golvet, oerhört medveten om att jag håller på att bli vuxen.

Lire la suite...

Partage

14 août 2017

de "Minnena ser mig" de Tomas Tranströmer à "Liberté de penser" de Walther von der Vogelweide

Jag har illamående sen igår morse och jag föll till jorden / Depuis hier matin j'ai des vertiges et ce matin je suis tombé par terre en sortant de la tente.

C'est en plus grand le malaise que j'ai eu le 6 juillet à la fin du premier et dernier jour de ma septième expédition à vélo.

Le médecin, que l'on a fait venir, m'a donné des fortifiants.

Il a aussi fait 6° cette nuit, et quand le corps a désappris à évoluer au dessus du Polcirkeln, il reprend froid quand il le veut. J'ai donc plié la tente pour habiter dans le stuga N°16.

Lire la suite...

Partage

13 août 2017

Värmlands Museet - le musée du Vermland

Lire la suite...

Partage

12 août 2017

Du har tappat ditt ord i Karlstad

"Där får du åter steppa på borden
och dikta i månen ljus
ovan den ykliga jorden
och människors stängda hus."

de Nils Ferlin

Stig Järrel a été l'acteur principal du film "Tourments / Torment" d'Ingmar Bergman, dont voici un billet de 200 couronnes à son effigie. Adolescent, je buvais les films de Bergman, c'était une nécessité vitale, un peu comme pour cet enfant pieds nus.

.

"Dans ce film de 1944 le lycéen Widgren est harcelé par son professeur de latin surnommé Caligula et joué par Stig Järrel. Ce film met l'accent sur le parallèle entre la tyrannie exercée par le professeur surnommé Caligula et le terrible régime nazi encore au pouvoir en Allemagne. L'enseignant porte des lunettes qui ressemblent à celles d'Himmler, le ministre de la propagande de Hitler, et lit le Dagposten, un journal suédois plutôt favorable aux nazis.

De cette chrysalide naîtra également la vision de la société exposée par Bergman, dans laquelle la salle de classe et la sinistre table familiale constituent un microcosme exemplaire de l'enfer sur terre" (extrait de Wikipedia).

Mon voyage entièrement fait à l'aveuglette a étiré mon pas sur Stig Järrel et Tourments de Bergman...

"Là, tu danseras les claquettes sur la table
ou tu écriras des poèmes à la lueur de la lune
sur la terre misérable
et sur la maison fermée des hommes."

de Nils Ferlin

(lisez ce que j'ai écrit en début d'après-midi sur la maison dans mon billet précédent sur l'aquarelliste Lars Lerin.)

Lire la suite...

Partage

Lars Lerin i akvarell museet i Karlstad

Lars Lerin har under 30 års tid sökt gestalta det nordiska landskapet och ljuset med anmärkningsvärd teknik och ett personligt bildspråk. Oavsett om motivet är frostigt gräs, vinteröppet vatten, en bensinmack, eller mörklagda husfassader hämtade från den värmländska landsbygden, så finns där ofta en strimma av ljus som kallar på betraktaren från ödsligheten.

Lars Lerin a cherché en 30 ans à mettre en forme le paysage nordique et la lumière avec une technique remarquable et un langage visuel personnel. Que le sujet soit de l'herbe givrée, une eau libre en hiver, une station service ou une façade peinte en noir d'une ferme de la campagne du comté du Vermland, il y a souvent un rayon de lumière qui est un appel au spectateur de la désolation.

Lire la suite...

Partage

11 août 2017

i Gustav Frödings födelsehuset - dans la maison natale de Gustav Fröding

Vous pouvez voir la vidéo >>>

> Video_Fröding

"Frödings okonventionella bruk av det svenska språket - ömsom högstämt ömsom på mål - befriade innehållet ur sin form.

Fröding levde i två parallellvärldrar, en verklig och en fiktiv.

Det möttes aldrig annat än i dikten.

Lika olyckligt hans liv än kan tyckas, lika framgängsrik var hans skaldekonst."


Je traduis >>> La manière non conventionelle de Fröding de se servir de la langue suédoise - parfois solennelle, parfois collée à la cible  - a libéré le contenu de sa forme.

Fröding vivait dans deux mondes parallèles, un réel et un fictif.

Ceci ne se rejoignait nulle part ailleurs que dans sa poésie.

Son art de la poésie a connu autant le succès que sa vie ait pu paraître malheureuse.

Lire la suite...

Partage

Gustav Fröding, maison natale

Lire la suite...

Partage

- page 1 de 33