Travelblog, été 2015, Hotchkiss

1 voyage à vélo hybride, Finlande

Kerava

août 112015

A Kerava les personnes ne sont plus du tout trapues,  obèses et fagotées dans des sacs. Est  ce l'influence de la ville pour ces deux derniers critères? Et la taille bien plus grande provient elle de la dominante de l'ethnie suédoise? Est ce la politique gouvernementale de la lutte contre l'obésité lancée il y a 10 ans et qui porte ses fruits avec une meilleure alimentation?

En tous cas, depuis que j'ai quitté Lohja à 96 km d'ici la différence est évidente. Mais Kerava est une ville, une vraie ville comme nous l'entendons sur notre plateau européen, qui offre diversité, animation, attractions et occupation, et les gens ne compensent peut être plus par l'alimentation qui en Finlande est très mauvaise. Il y a des vrais supermarchés ou on peut acheter des aliments qui ne sont pas formatés et emballés. A Kerava il y a de vrais restaurants où l'on a de vrais menus qui sont aussi diététiques. Depuis Vaasa je n'en ai plus vus, même à Pargas au coeur de l'Archipelago.

Kerava est à 30 kilomètres du centre de Helsinki, mais comme l'urbanisation est horizontale et verdoyante il n'y a plus vraiment de grands espaces agricoles entre Helsinki, Espoo, Kerava. Ce qui est en plus un bonheur pour les cyclistes avec un réseau complet et sans lacune. Strasbourg, qui est la 1ere ville de France pour son réseau cyclable, serait un dangereux embarras pour un finlandais. Le réseau cyclable n'est qu'en site propre, il n'y a jamais de voie sur la route pour voitures. Il passe exceptionnellement souvent par tunnels et viaducs sous la route aux carrefours. Si ce n'est pas le cas, il y a les poteaux avec les boutons pour stopper là circulation, et s'il n'y en a pas, TOUTES les voitures s'arrêtent. La voiture n'est qu'un habit de plus sur le corps finlandais  (et scandinave) et non pas une arrogance et un bouclier comme chez nous. Je voudrais même dire, dans ces 3 pays du nord, en auto on est moins, et en auto on se croit plus plus bas en Europe. Dans ces pays l'humain a de la Gestalt ! C'est cette Gestalt qui fait que la vieillesse extrême, les handicapés séniles ou extrêmes, les obèses extrêmes et fagotés, les autistes et trisomiques ne se cachent pas. Dans le nord, l'humain est une structure à laquelle sont subordonnées perception, attitude et comportement. L'humain n'est pas un sous-produit évacué avec son empressement.

L'humain est en Finlande une pensée molaire. Dans cette Gestalt, il y a aussi, je pense, une décisive  influence du Réformateur Agricola. Agricola, mort le 9 avril 1559 est le Réformateur finlandais, évêque d'Åbo / Turku qui a traduit la Bible en finnois et qui a unifié le finnois écrit, ses règles et sa grammaire. Le finnois est dû à Agricola et à Elias Lönnrot du Kalevala. Le 9 avril est en Finlande un jour férié où l'on fête Agricola et la Langue Finlandaise. C'est donc une fête humaine et intellectuelle. Je crois que dans le silence de Sibelius l'humain s'entend raisonner.

undefined

undefinedundefinedundefinedundefinedundefinedundefinedundefinedundefinedundefinedundefinedundefined